Pendant le cauchemar du boulot sans fin, bien qu’il se soit avéré que j’avais maintenu mon français un peu mieux qu’on s’était attendu, néanmoins, il faut une fois de plus appuyer sur le bouton de réinitialisation