Mon seul but – pour les semaines prochaines – est de garder un peu de santé mentale pendant que je marche péniblement dans les rues de ma ville, tout en essayant de garder en train à peine de peu français !